Le Fictionaute

Le Fictionaute

Chroniques littéraires, science-fiction et mauvais genres.

Yannick Monget, le lanceur d’alertes

Publié par Victor Montag sur 6 Février 2013, 15:31pm

Yannick Monget le lanceur d’alertes 

 

Paru dans le Républicain Lorrain le 06 Février 2013

Article d'Olivier JARRIGE

cafbdf88a6cff78e7917d96007809.jpg 

 

Le prospectiviste messin Yannick Monget publie en version numérique son nouveau roman : Résilience. Un plaidoyer pour la sortie du nucléaire.

«Le nucléaire est une menace pire que le réchauffement climatique.» À la table du café, Yannick Monget n’a pas l’air d’un extrémiste. Il ne se reconnaît pas dans l’écologie à la sauce Verts, vient de faire préfacer son dernier livre par Corinne Lepage, ancienne ministre et avocate. Mais sur le nucléaire, il est sûr de lui. «Face au nucléaire, parmi les hommes politiques français, il y a une part d’incompétence et une part de mensonge. Éric Besson et Arnaud Montebourg sont des incompétents. Fukushima a été une catastrophe sanitaire incroyable. Il faudrait évacuer toutes les régions touchées.»

L’atome est au cœur de son nouveau livre, un roman entre aventure et thriller, anticipation et documentaire. Résilience s’annonce extrêmement riche, dense, tout en cultivant une écriture grand public. Avec des notes de bas de page à foison et 70 pages d’annexes ! «Pour moi, le roman est un moyen agréable de faire passer les infos. Mais, sur le nucléaire, je ne révèle rien de secret, tout est vérifié par des physiciens, des experts du renseignement, des militaires et des politiques

Résilience mélange les époques, avant et après une catastrophe mondialisée qui touche toutes les centrales. Il traverse le monde, court après un virus, partage aussi l’espoir de survivants dans une Europe en ruine. «Je ne suis pas un catastrophiste, mais la radioactivité ne fait aucun tri. La résilience, dans le cas d’une catastrophe nucléaire, est impossible.» Le prospectiviste a acquis une notoriété internationale grâce à son précédent roman, Gaïa , et des livres comme Terres d’avenir , où il dressait le portrait d’une Terre bouleversée par les changements climatiques. «Depuis, de Katrina à Fukushima, beaucoup de choses annoncées dans ce bouquin se sont réalisées. Dieu sait que j’aimerais me tromper !» Il n’est pas pessimiste, Yannick Monget. Mais quelque chose d’obstiné apparaît derrière son élégance classique. Une envie de faire bouger le monde, à grande échelle. «Derrière la sensibilité à l’écologie, il y a mon envie d’action.» Et une analyse réaliste du monde actuel. «Les politiques tels que je les vois n’ont aucun pouvoir. Ceux qui dirigent, ce sont les financiers, les lobbys. On n’est pas en démocratie. Ce qu’il faut, c’est une autre République, où le vote blanc serait reconnu.» En attendant des jours meilleurs, débarrassés du poids des groupes de pression, Yannick Monget préfère parier sur le consommateur. «Si tout le monde avait une valeur éthique, mettait de la cohérence dans sa vie, dans ses choix, les choses iraient déjà mieux. La question qu’il faut se poser, c’est : on est là sur Terre, quel impact on veut laisser sur la planète

 

Olivier JARRIGE

 

« Résilience » , de Yannick Monget, à télécharger sur toutes les plateformes numériques. 12,99 €.

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents