Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Fictionaute

Le Fictionaute

Chroniques littéraires, science-fiction et mauvais genres.

Brian Evenson - "L'Antre"

Publié par Victor Montag sur 25 Décembre 2022, 21:46pm

Quelqu'un quelque part 

Une personne s'appelle X, par défaut. Son espace immédiat est un vaste terrier souterrain qu'elle appelle L'Antre, par convention. Elle y est seule, si l'on excepte le terminal, machine peu loquace et pointilleuse sur la définition des mots. Dehors, le monde est un désert empoisonné. X est le dernier. Presque, il y a aussi Horak, dehors. X pense qu'il doit sortir pour trouver le matériau nécessaire à son unique détermination : perpétuer l'espèce, perpétuer l'espoir, éviter l'extinction.

Le livre du mystère 

Lecteur, vous lisez le rapport que X a écrit sur sa singulière expérience. Pourquoi ? Comment est-il parvenu jusqu'à vous ? Le rapport de X est le livre du mystère, et il n'y a pas de mystère qui survive à une réponse. Vous n'aurez (presque) aucune réponse, aucune qui compte vraiment. Mais vous aurez des questions. Vous demanderez-vous comme moi si X n'est pas le dernier réceptacle de cette force initiale, aveugle et inconsciente, qu'Arthur, Friedrich et Henri ont convoqué sous le nom de vouloir-vivre, volonté, ou élan vital ? Votre esprit sera t-il pris au piège de la question que le terminal pose à X : "Qu'entendez vous par personne ?". Ou bien deviendrez-vous fou à contempler les énigmatiques statues gémissantes dans leur cratère de sable ?

Weird jewel

On retrouve dans ce court roman tout ce qui fait le sel du New Weird : l'immersion dans un mystère terrifiant, la production d'images étranges et inquiétantes, et l'absence d'explication qui implante durablement les paysages fictionnels dans l'imagination du lecteur. "L'Antre" est un joyau brut indispensable, qu'il vous reviendra de tailler à la mesure de votre propre territoire mental. Entre cauchemar dystopique, phénoménologie de la quête identitaire et traquenard philosophique, la prose impeccable de Brian Evenson vous hantera longtemps. Êtes-vous bien sûr de vouloir ouvrir ce livre ?

Publication associée 

La traduction d'un texte de Brian Evenson est un évènement trop rare, mais cette année s'ouvre sur un double bonheur. "L'Antre", traduit par Stéphane Vanderhaeghe et proposé par Quidam Editeur, est accompagné par le roman "Immobilité", traduit par Jonathan Baillehache et matérialisé par les éditions Rivages. Ils arrivent les 4 et 5 janvier 2023. Je lis le second et vous en parle ici très bientôt...

"L'Antre" (2016), roman de Brian Evenson
Traduit par Stéphane Vanderhaeghe
Quidam Editeur
Parution le 04 janvier 2023

(Merci à Alain Deroudilhe pour le service de presse)

Brian Evenson - "L'Antre"
Brian Evenson - "L'Antre"

Archives

Articles récents