Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Fictionaute

Le Fictionaute

Chroniques littéraires, science-fiction et mauvais genres.

Henry Lion Oldie - "La Malédiction"

Publié par Victor Montag sur 18 Mars 2017, 00:30am

Le nom d'Henry Lion Oldie dissimule un duo d’écrivains de SF et fantasy ukrainiens, Oleg Ladyjenski et Dmitri Gromov. Remarqués pour leur roman «La Loi des Mages» (éditions Mnémos 2011), on a pu lire quelques une de leurs nouvelles dans des revues et anthologies. Les éditions Ligva proposent cette année un recueil de cinq de leurs textes, dont le plus long est inédit. 

Sur les conseils d’un ami, Lazar Petrovitch veut voir l’amour de sa femme « relevé » (ressuscité), puis tente de le mettre en gage avant d’envisager de le tuer («Relève-toi, Lazar»). Eddie est un Death Rider, qui parcourt les rames et les quais du métro et tente d’échapper à ses pièges mortels («Le huitième cercle du métro»). Un passeur s'ennuie au bord d'une rivière car plus personne ne vient pour passer de l'autre côté. La jeune fille à la faux s'ennuie aussi. Le monde semble vide («Viens me voir dans ma solitude»). Sur une terre radioactive dévastée, un corbeau découvre une bouteille qui contient un djinn («Nevermore»). Un village se plaint d'une malédiction séculaire qui, pourtant, devrait emplir ses habitants de fierté («La Malédiction»).

Il y a dans les textes de HL. Oldie une diversité de genre, de ton, de style et d'ambiance d'abord déroutante, puis plaisante et exotique. On côtoie un fantastique mythologique dans des mondes post apocalyptiques désertés par les hommes. On tente d'élucider l'énigme suggérée d'un traffic de sentiments. On est le spectateur d'un enfer médiatique futuriste. On prend la mesure de la bénédiction que peut représenter une malédiction dans un monde magique. 

Il y a une indéniable poésie dans la prose de l'ukrainien bicéphale, de la truculence, de l'humour, de l'ingéniosité, de la fatalité mais toujours de l'espoir. On perçoit toute la bienveillance de l'auteur derrière les esquisses de portraits parfois cruels, toujours sagaces, d'hommes et de femmes du petit peuple. On sent affleurer une vision du monde ouverte, accueillant ensemble l'humain, la nature et le mythe.

Ce recueil est un agréable voyage en cinq étapes dans un monde autre, étranger mais familier. Une expérience presque trop courte qui donne envie de lire d'autres oeuvres de l'étonnant HL Oldie.

«La Malédiction»,
recueil de nouvelles de Henry Lion Oldie
Lingva, collection «Nuits Blanches» janvier 2017
Textes traduits par Viktoriya et Patrice Lajoye

Viktoriya et Patrice Lajoye (Photos DR Lingva et Christophe Schlonsok)

Viktoriya et Patrice Lajoye sont les bons génies de la littérature russe de SF et de fantasy en France. Le docteur en histoire des religions comparées et sa femme, traducteurs reconnus du russe, ont été les auteurs du blog Russkaya Fantastika de 2008 à 2014 (dont une somme des articles est parue chez ActuSF). On leur doit aussi les anthologies « Dimension Russie » et « Dimension URSS » chez Rivière Blanche.

En 2014, ils créent la société Lingva, maison d’édition, de traduction et de cours de langue. Son catalogue propose des textes d'auteurs de Russie, d'Ukraine et de Biélorussie. La récente collection «Nuits Blanches» propose entre autres la première traduction du roman «Les Inhibés », œuvre en solo du fameux Boris Strougatski.

(Photos DR Lingva et Christophe Schlonsok)

Commenter cet article

Archives

Articles récents